Séance de thérapie assistée par l’animal

Pluralité

Blanc Magnolia propose donc des séances de psychothérapie assistée par l’animal le plus adapté à chaque personne et à chaque moment du processus de soin.

  • Quoi?

Les animaux de Blanc Magnolia forment une équipe d’animaux d’espèces, d’histoires, de sensibilités, de manières d’être au monde, de dispositions sensorielles et relationnelles propres. Ces singularités leur confèrent la faculté de vous inviter à vous relier aux différentes parts de vous-même. La zoothérapie, qui s’inscrit dans le champ de la médiation animale, se réfère à un cadre qui situe la personne au cœur de son propre processus thérapeutique. L’aire thérapeutique est un espace-temps sécurisé, dans lequel se déposer avec  ses souvenirs, ses sensations, ses émotions, ses pensées, ses interrogations, ses plaies et ses désirs. En vous essayant à se vivre autrement, à votre rythme, vous dynamisez vos ressources et vous vous orientez dans la vie avec plus d’authenticité et de clarté. En tant que psychothérapeute, Fanny Meurice vous accompagne à apprendre sur vous-même à partir des éprouvés émergents dans la co-présence avec l’animal. Cela vient nourrir le processus créatif et thérapeutique. La présence de l’animal offre également une réassurance affective qui soutient la motivation à consulter.

  • Pour qui?

La thérapie assistée par l’animal est indiquée pour tout un chacun, excepté pour les personnes allergiques, en particulier dans les cas suivants : repli sur soi, traumatisme, solitude, atteinte de l’estime de soi, maladie, handicap, mutisme, autisme, dépression.

  • Où?

Les séances en médiation équine se déroulent en pleine nature tandis que les séances en médiation canine et féline se déroulent en cabinet. Dans la mesure où nous nous situons dans une rencontre sensorielle et relationnelle, aucun pré-requis n’est nécessaire.

  • Avec quel animal?

L’offre de médiation animale plurielle représente une liberté de choix en fonction de vos affinités, de vos croyances, de votre santé, de votre âge et de vos  expériences de vie. Une psychothérapie incluant les trois espèces est une opportunité pour vous de travailler des parts différentes de vous-même avec chaque animal. Les espèces canine, féline et équine, bien qu’elles partagent une propension relationnelle, se distinguent, entre autres par la possibilité de contenir ou d’être porté, ainsi qu’à l’égard de la différence de taille. Cela permet en outre des séances tant en cabinet qu’à l’air libre en contact avec la nature, en toute saison.

Pourquoi le chat?

La qualité de présence du chat de médiation, dans l’espace thérapeutique, soutient votre engagement dans le processus de soin. Le chat incarne un trait d’union relationnel entre vous (ou votre enfant) et la thérapeute. L’animalité féline participe à créer une ambiance propice à accueillir votre intériorité. En effet, de l’expérience de Fanny Meurice, l’être félin apaise, libère, vivifie et confère une teneur corporelle particulière au contact. Le chat a la singularité de proposer un mode de relation reposant sur l’alternance entre la présence et l’absence. En outre, par l’éprouvé autour du toucher, cet animal est un potentiel partenaire privilégié d’une relation d’attachement sur laquelle s’étaye le cheminement personnel. Chaque chat y apporte sa propre touche relationnelle.

Pourquoi le chien?

Le chien, porteur d’une propension aux interactions proximales, tend à raviver la vie, à vous ramener à l’instant présent par le jeu et à vous offrir le sentiment d’être considéré. Ainsi, il humanise votre univers relationnel. Par le corps à corps, ou l’œil à œil, qu’il vous offre, il constitue un lieu d’ancrage à partir duquel étayer votre unité corporelle et psychique. En outre, en reflétant en miroir votre tonalité émotionnelle et l’ambiance en séance, il vous guide sur le chemin de votre univers intérieur. Un chien n’est pas l’autre et chacun, habité d’une histoire singulière, représente une invitation à explorer l’une ou l’autre part de vous-même.

Pourquoi le cheval?

L’hippothérapie est une thérapie à médiation corporelle. Elle repose sur un jeu d’ajustements à partir des sensations éprouvées dans la relation corporelle avec le cheval. Ce dialogue vous invite à écouter votre propre histoire corporelle et à réunifier vos affects, vos sensations et votre psychisme par un ancrage dans la réalité proposée par le cheval. Ce contexte privilégié constitue le champ de travail thérapeutique, centré sur la relation. Ce partenariat, dans un objectif de soin, est global : il inclut des aspects physiques, émotionnels, sociaux, cognitifs, comportementaux et éducationnels.

Le cheval, lieu de plaisir et source d’une proximité affective, émotionnelle et corporelle vous propose une offre d’accordage et incarne le monde réel et l’imaginaire. En convoquant les dimensions que le cheval est susceptible de jouer, l’hippothérapeute vous accompagne à reconnaître vos tendances relationnelles et à les ajuster en fonction du motif de la consultation. Les « temps d’expérimentation » avec le cheval sont autant d’occasions de dynamiser un processus soutenant votre développement personnel par le contexte relationnel étendu offert par la présence cadrée du cheval. Celui-ci, en exigeant une authenticité et une cohérence, vous encourage à traverser vos zones d’ombre. Quatre chevaux de morphologies et de tempéraments adaptés à votre demande vous accueillent dans un cadre de sécurité corporelle et affective. Bien que l’intervention de Fanny Meurice se centre sur la dimension psychologique de l’hippothérapie, le travail psycho-corporel soutient la mobilisation motrice et le renforcement musculaire. Cela contribue à habiter votre corps de manière plus confortable, que vous soyez plus ou moins valide.